linkclubformationsocial-linkedinetude
Découvrez nos bureaux à Toulouse et Bordeaux

Faire le choix de ConvictionsRH à Bordeaux ou à Toulouse, c’est faire le choix d’un cabinet engagé et proche de ses clients, avec des convictions fortes et des spécialistes sur des sujets d’expertise.

Plein cap sur le soleil ! En 2017 ConvictionsRH décide de s’implanter dans le Sud-Ouest en ouvrant sa première antenne à Bordeaux. Territoire dynamique et en pleine expansion économique, il nous semblait logique d’y déposer nos valises pour y accompagner au mieux les entreprises. Si logique d’ailleurs, qu’en 2019 nous décidons d’aller encore plus loin dans cette démarche de proximité en ouvrant une nouvelle antenne, cette fois-ci à Toulouse.

Qu’est-ce qui fait le charme de la région Sud-Ouest ? Pourquoi y choisir ConvictionsRH ? Quels y sont nos domaines d’expertises ? Nous avons posé la question aux deux principales intéressées : Jennifer Tauzia, Associée et Axelle Peyrot des Gachons, Senior Manager, respectivement à la tête des bureaux de Bordeaux et de Toulouse. 

 

Nos directrices des bureaux de Bodreaux et Toulouse - Jennifer Tauzia et Axelle Peyrot des Gachons

 

– Bonjour Jennifer, bonjour Axelle, pourriez-vous vous présenter et nous retracer votre parcours ? 

Je suis Jennifer Tauzia, Associée chez ConvictionsRH et directrice du bureau de Bordeaux. Quand j’étais étudiante, j’étais plus attirée par les relations humaines que par les aspects financiers de l’entreprise. C’est pourquoi, quand je faisais mes études à ESCP Europe, j’ai effectué tous mes stages en RH. C’est d’ailleurs pendant l’un d’entre eux que que je suis tombée, presque par hasard, sur ConvictionsRH qui intervenait alors dans mon entreprise. Dès que j’ai eu mon diplôme, j’ai rappelé Matthieu Laudereau, l’associé qui travaillait sur le compte, qui m’a embauchée. C’était il y a 9 ans. J’y ai fait ma carrière : j’étais Junior quand j’y suis entrée, au bout de 6 mois je passais consultante confirmée, au bout de 2 ans, Senior Consultante, puis chaque année, j’ai monté d’un grade jusqu’à devenir Senior Manager, Directrice de bureau puis, en 2020, Associée. 

– Je m’appelle Axelle Peyrot des Gachons et je fais partie des “anciens”, ceux qui sont arrivés quand le cabinet était encore à ses balbutiements, en 2007, il y a 13 ans. Nous étions à peine 10 à l’époque! J’ai un parcours très universitaire puisque j’ai fait un master 1 de sociologie appliquée à la gestion des entreprises à l’université de Toulouse suivi d’un master 2 à l’institut de gestion sociale, toujours à Toulouse – même si j’ai fait mes armes à Paris, j’ai toujours su que j’y retravaillerai un jour. Ce sont ces deux dernières années d’études qui m’ont véritablement convaincue que je voulais faire des RH et, après une année passée à la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées, j’ai rejoint les rangs de ConvictionsRH. J’y ai commencé sur des missions plutôt d’organisation de la fonction RH avant de me spécialiser sur de l’accompagnement à la transformation digitale et sur des missions d’aide au pilotage de programmes pour le compte notamment de plusieurs groupes du CAC40. Puis, en 2019, j’ai entamé un nouveau chapitre de mon histoire avec ConvictionsRH en ouvrant notre première antenne à Toulouse.

 

– Vous êtes toutes les deux spécialistes des sujets ayant trait au SIRH. C’est quoi LA fausse croyance à laquelle vous devez tordre le cou ? 

Axelle : Que l’outil à réponse à tout ! Une solution SIRH n’est pas une baguette magique qui permet de répondre à toutes vos problématiques. Généralement, cela va satisfaire environ 80% des besoins standards d’une entreprise. Pour ce qui est des 20% restants, c’est à vous de les rechallenger, d’identifier le ou les processus à revoir pour être ensuite en mesure de décider ce qui doit être géré dans ou hors de l’outil. 

Jennifer : D’ailleurs, dans la définition des processus, il est important, selon si l’outil est à choisir ou déjà en place, de bien tenir compte de ses contraintes et de ses limites avant de communiquer plus largement auprès des collaborateurs et surtout d’accompagner le changement. Cela permet non seulement d’éviter les frustrations et les déceptions mais aussi de maximiser l’adhésion au moment de la conception. 

 

– Mais du coup, comment bien choisir son SIRH ? 

Jennifer : Surtout, pensez à l’avenir ! Votre SIRH est là pour durer donc choisissez-le en conséquence. N’ayez pas une vision court-termiste mais prenez en considération les projets que vous avez pour les prochaines années. Il serait dommage de devoir rechanger de SIRH quelques années après l’avoir mis en place. 

Axelle : Particulièrement quand on connaît l’énergie et le temps que le déploiement d’une solution SIRH nécessite.Donc vraiment, il faut se poser les bonnes questions avant de se lancer. Pour vous aider, n’hésitez pas à lire nos articles, particulièrement “changer de SIRH : les 3 erreurs à éviter !” qui est assez complet sur le sujet. Ou à nous contacter directement pour que nous puissions vous accompagner.

En parler avec un consultant 

 

– En parlant d’accompagnement, pourquoi opter pour ConvictionsRH à Bordeaux ou à Toulouse ? 

Jennifer : Tout d’abord, pour la marque ConvictionsRH. C’est simple, mais c’est crucial. Souvent, quand on est en plein projet de transformation, on a tendance à laisser l’humain de côté, alors que c’est l’humain qui est le plus touché. Chez ConvictionsRH, notre mission est de le replacer au coeur des projets. 

Axelle : Nous faisons du sur-mesure et cela nous permet d’être en constant apprentissage. Nous cherchons toujours à nous nourrir de nos anciennes expériences mais aussi de l’actualité. Nous faisons beaucoup de veille sur des sujets de fond pour toujours être en capacité de proposer à nos clients les solutions les plus à jour, les plus innovantes mais surtout les plus adaptées à leurs besoins, par exemple sur la mise en place de nouveaux modes de travail. 

Jennifer : Notre grand point fort, c’est également notre nombre : nous sommes 180 collaborateurs aux parcours, aux expertises et aux expériences variés. Cela nous permet d’être pertinent sur les missions que nous menons. Concrètement, nous pouvons répondre à de nombreuses problématiques, de la mise en place d’une solution SIRH à des thématiques de transformation digitale, de management ou de marque employeur. 

Axelle : En fait, si l’on devait résumer, faire le choix de ConvictionsRH à Bordeaux ou à Toulouse, c’est faire le choix d’une marque forte, engagée et humaine, avec des convictions et des experts… Tout en choisissant la proximité. Une proximité avec des consultants expérimentés sur les problématiques qui animent aujourd’hui les entreprises présentes dans le Sud-Ouest : définition de schémas directeurs RH et SIRH, aide au choix, marque employeur ou encore GPEC, un sujet particulièrement important en temps de crise. 

 

– Vous parliez de convictions et d’engagement. Pour vous, c’est quoi un consultant engagé ? 

Axelle : C’est un consultant qui fait vivre les valeurs de ConvictionsRH au sein de ses missions. Un consultant honnête, qui a une vraie force de proposition et de conseil, qui sait argumenter et étayer les différentes options qui se dessinent pour le client afin de l’aider à faire les bons choix. Mais aussi, un consultant à l’écoute, capable de traduire les attentes et les besoins de ses clients en solutions sur mesure et innovantes. 

Jennifer : C’est aussi une personne qui a un vrai sens du collectif, capable de capitaliser sur les expériences du cabinet, qu’il s’agisse d’expériences avec des grands groupes,  des ETI et des PME comme des institutions publiques. Quelqu’un qui sait et qui aime travailler à plusieurs, que ce soit avec ses collègues ou avec ses clients. Une personne qui réussit à tisser de vrais liens avec toutes les parties prenantes d’un projet pour le mener à sa réussite. 

 

– Pour finir, quelle est votre mission pour ConvictionsRH à Bordeaux et à Toulouse ? 

Axelle : La région sud-ouest est une région en pleine expansion économique, innovante et stimulante ! Je pense que je peux parler pour toutes les deux quand je dis que notre mission, notre but, est d’accompagner le mieux possible les entreprises qui y sont implantées et de leur permettre de se développer en s’appuyant sur nos expériences et nos connaissances, celles d’un cabinet spécialisé dans les RH depuis 2007. 

Jennifer : Nous avons véritablement à cœur de comprendre les enjeux de nos clients et de les accompagner le mieux possible dans leurs projets de transformation. C’est en cela que nous souhaitons être reconnus aussi bien à Bordeaux qu’à Toulouse comme un cabinet de référence sur nos sujets d’expertise ! 

Un projet ? Contactez-nous ! 

 

Qu’il s’agisse de problématiques de marque employeur ou de GPEC, de mise en place de SIRH ou d’aide au choix, nos bureaux de Bordeaux et de Toulouse travaillent conjointement pour aider les entreprises du Sud-Ouest à se développer. Contactez nous ! 

Pour aller plus loin

Conviction
04/03/2019

Expérience candidats versus Expérience RH/Managers - Et si tous les acteurs du processus étaient pris en compte ?

Conviction
17/02/2014

Mettre en place une GPEC efficace et adaptée à votre entreprise en 4 étapes

Petits guides et grandes études
20/05/2020

4 règles d’or à suivre quand vous changez de SIRH