linkclubformationsocial-linkedinetude

ConvictionsRH élargit son expertise pour accompagner la réforme de l’Etat avec l’arrivée de Loïc Jouenne qui développera l’offre Convictions&Co

Une expertise et des succès

Alors que Marylise Lebranchu a initié un cycle de négociations sur les parcours professionnels dans la fonction publique et que Thierry Mandon a lancé une grande consultation pour « faire le tri dans les missions de l’Etat », ConvictionsRH développe, à l’occasion de l’arrivée de Loïc Jouenne, une nouvelle expertise pour répondre à l’impératif de modernisation des administrations publiques, réforme nécessaire à la réduction des déficits. Depuis son arrivée, le cabinet a déjà remporté plusieurs missions et participe notamment à la définition du nouveau projet organisationnel de l’Etablissement Français du Sang (EFS).

 

Une offre sur mesure pour la sphère publique

Fort de sa solide expertise en gestion des ressources humaines et accompagnement du changement, ConvictionsRH a décidé d’élargir son champ d’intervention et de prendre position sur l’accompagnement de la réforme de l’Etat et la modernisation de l’action publique. « Le chantier est énorme, il a longtemps buté sur un défaut d’adhésion des fonctionnaires, laissés au bord du chemin, comme ce fut le cas avec la RGPP. Si aujourd’hui il y a une forme d’unanimité politique et non partisane sur l’obligation de réformer, reste à concevoir et construire un accompagnement en amont comme en aval adapté, souple, réactif, qui entraîne plus qu’il ne crispe », estime Loïc Jouenne, associé du cabinet en charge de l’offre Convictions&Co.

 

Expérience et expertise

Expert sur les sujets de gouvernance, d’organisation et de systèmes d’information dans la sphère publique, Loïc Jouenne s’y consacre depuis sa sortie de HEC, au début des années 90. « On peut parler de vocation, à l’heure où certains de mes camarades de promotion n’avaient d’yeux que pour la haute administration et le concours de l’ENA », sourit-il. Passé par les plus grands cabinets, tels Deloitte ou Arthur Andersen, il a choisi de rejoindre ConvictionsRH pour une aventure plus entrepreneuriale, convaincu que l’heure est au sur-mesure et non plus aux approches industrielles qui ont fait long feu, au contact permanent et direct des dirigeants publics pour mieux les accompagner dans les réformes structurelles obligatoires.
C’est ainsi qu’en quelques mois à peine, Convictions&Co a déjà remporté diverses missions pour le compte d’administrations ou d’opérateurs publics tels que l’Etablissement Français du Sang et d’autres institutions et ministères d’envergure.
Retrouvez la dernière tribune de Loïc Jouenne dans Economie Matin : bit.ly/1DhTYOX

 

 

Pour aller plus loin

Point de vue

Pénibilité : la simplification gagne, des risques perdurent

Une vraie simplification du compte personnel de prévention de la pénibilité, le patronat français en rêvait ! De là à rêver aussi de la disparition à plus ou moins long terme de la mesure, il n’y a qu’un pas... qu’il ne faut surtout pas franchir ! De fait, si les annonces du gouvernement le 26 mai entérinent une simplification sensible du dispositif, la pénibilité est une notion désormais perçue comme un avantage acquis par les salariés. Employeurs et DRH devront bel et bien la gérer et s’armer pour éviter certains risques.

Point de vue

L’antibible des Ressources Humaines, Fabienne Autier

Partant du constat du décalage entre les attentes des salariés et les impératifs des employeurs (être reconnus individuellement vs mettre en place des processus de gestion formalisés et fiables), Fabienne Autier propose, dans l’antibible des ressources humaines, une présentation de la GRH comme tentative de réconciliation entre les besoins organisationnels et les attentes des individus.

Point de vue

Quel ROI pour le SIRH ?

Les processus RH étant la plupart du temps considérés comme étant moins critiques que d’autres pour l’entreprise, nombre de DRH rencontrent des difficultés pour convaincre leur direction générale d’équiper l’entreprise si elle ne l’est pas, et de challenger le SIRH existant si elle l’est. Dans ce contexte, la notion de ROI peut s’avérer essentielle. Familière des fonctions comptabilité, finance ou marketing, cette notion est relativement nouvelle pour les DRH. Indispensable pour légitimer un investissement, le ROI doit être considéré sur les plans à la fois quantitatif et qualitatif.