linkclubformationsocial-linkedinetude

Nous sommes très fiers de vous annoncer que nous avons obtenu un score de 98/100 ! C'est le résultat d'un fort engagement en interne, qui démontre l’utilité et l’impact du plan d’action que nous avons mis en place.

Mise en vigueur le 5 septembre 2019, la loi n° 2018-771 pour la liberté de choisir son avenir professionnel oblige les entreprises de plus de 50 salariés à calculer et publier chaque année sur leur site internet leur index égalité femmes-hommes.

Cinq critères traduisent le positionnement et la maturité des entreprises : les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, les écarts de répartition des augmentations individuelles, le  nombre de salariées augmentées à leur  retour de congé maternité, la parité parmi les 10 plus hautes rémunérations dans l’entreprise et  l’écart de répartition des promotions.

Pour les entreprises de moins de 250 collaborateurs (comme ConvictionsRH), les résultats sont calculés sur les quatre premiers critères. 

Cette année, nous sommes très fiers de vous annoncer que nous avons obtenu un score de 98/100, un résultat significativement plus élevé qu’en 2021 où nous avions obtenu la note de 90/100. C’est le résultat d’un fort engagement en interne, qui démontre l’utilité et l’impact du plan d’action que nous avons mis en place suite au travail de diagnostic de l’ensemble des domaines RH liés à l’égalité que nous avons mené.

Nos résultats : 

 

 

 

 

Le détail des notes obtenues aux 4 indicateurs  :

 

Mieux comprendre le calcul de l’index 

 

Cet index est noté sur 100 points. Il est calculé à partir de cinq indicateurs pour les entreprises de plus de 250 salariés et de quatre indicateurs pour celles de 50 à 200 salariés.

 1.L’écart de rémunération : 

Comparaison des rémunérations moyennes des femmes et des hommes, par tranche d’âge et par catégorie socioprofessionnelle (CSP) ou autre classification des postes : 0 à 40 points

 2. L’écart de répartition des augmentations individuelles entres F/H  :

0 à 20 points pour les entreprises de plus de 250 salariés et 0 à 35 points pour celles de 50 à 249 salariés

 3.  L’écart de répartition des promotions : 

Ce critère n’entre quant à lui en œuvre uniquement pour les entreprises de 250 salariés et plus : 0 à 15 points  

4. Le pourcentage de salariées augmentées au retour de congé maternité :

Il se calcule sur la base du pourcentage de salariées augmentées au retour de congé maternité : 0 à 15 points

5. La parité 

Allant de 0 à 10 points, ce critère permet de calculer la parité entre les femmes et les hommes parmi les dix plus hautes rémunérations.

Pour les entreprises de moins de 250 collaborateurs, l’index est calculé sur les 4 premiers facteurs. 

 

Vous souhaitez être accompagné sur le calcul de votre index ? Contactez nous