linkclubformationsocial-linkedinetude

 

 

Qu’est-ce que le digital learning ?

Digital learning ou apprentissage numérique : n.m – Le digital learning regroupe l’ensemble des méthodes de formation s’appuyant, intégralement ou en partie, sur des outils numériques.  Le digital learning englobe des approches telles que le e-learning (formation à distance sur un ordinateur), les formations en « présentiel augmenté », le « micro-learning », les MOOC, les serious games… Le digital learning vient boulverser les pratiques de formation sans pour autant remplacer les basiques.

Quelle stratégie digital learning adopter ? Quels outils utiliser ? Pour vous aider à définir les pratiques et contenus dont vous avez besoin, nous vous accompagnons dans la construction de votre stratégie digitale.

 

 

L’essentiel de la construction de sa stratégie digitale

L’objectif de cette approche consiste à décliner la stratégie digitale la plus adaptée en lien avec la stratégie globale de Learning & Development, et à la mettre en œuvre. Ainsi les enjeux peuvent être multiples : 

  • digitaliser tout ou partie des formations afin de maîtriser et réduire les coûts,
  • mettre en place des formats pédagogiques plus souples, variés, construits et accessibles,
  • garantir une utilisation habile des nouvelles technologies, 
  • favoriser le nomadisme,
  • enrichir les possibilités de développement en multipliant les expériences (parcours blendedimmersion, réalité virtuelle, MOOC…),  
  • créer et animer une communauté d’apprenants tout en promouvant le social Learning, par exemple 

Au fil de nos accompagnements nous avons cependant constaté que les organisations s’interrogent souvent sur la façon de concevoir et déployer des projets de Digital Learning, et notamment sur la stratégie, le choix des outils, pratiques et contenus les plus adaptés à leurs enjeux et besoins. 

 

→ En apprendre plus sur l’offre 

 

Notre valeur ajoutée

Voici quelques-uns des principes clés que nous avons observés dans le cadre de nos accompagnements et qui en favorisent la réussite :

  • Concevoir des projets en cohérence avec le degré de maturité de l’organisation sur le sujet du digital ainsi qu’avec sa culture du digital.
  • Prendre en compte les multiples dimensions qu’implique le Digital Learning (pédagogie, plateforme LMS, achats de contenu sur étagère, développement sur mesure, contrainte IT, etc.).
  • Appréhender le digital comme un outil ou un levier, et non pas une fin en soi.
  • S’inscrire en complément des autres modalités pédagogiques en place et ce de manière continue, pour accentuer l’impact des apprentissages et mettre en mouvement la digitalisation dans les pratiques.
  • Concevoir et marketer son offre en fonction des typologies de population, de leur habitudes (appétence digitale, formation en pull, en push, etc.) et de leur mode de consommation (sur le lieu de travail, sur le trajet, au domicile, etc.).
  • Assurer une expérience apprenant au sein de l’entreprise au niveau de ce que les collaborateurs expérimentent par ailleurs (internet, app, tuto vidéo, etc.).
  • Alimenter les outils Digital Learning dès le démarrage pour éviter les effets déceptifs, mais aussi à fréquence régulière par du contenu rythmé, pertinent, adapté aux attentes et modes de travail des collaborateurs, et ainsi susciter l’implication et l’apprentissage sur la durée.

 

→ En parler avec un consultant

 

Digital learning : exemples de livrables

Nous élaborons une méthodologie sur mesure, adaptée au contexte et aux enjeux spécifiques de nos clients. Voici quelques exemples de livrables que nous sommes susceptibles de produire dans le cadre de nos accompagnements :

  • Diagnostic des outils et contenus existants (analyse des processus, systèmes et pertinence de l’offre).
  • Stratégie digitale.
  • Benchmark et aide au choix des fournisseurs de formation (organismes proposant du contenu Digital Learning).
  • Plan d’action et déploiement.
  • Cartographie fonctionnelle et applicative.
  • Matrice d’impacts.
  • Focus groupe.
  • Plan de transfert de processus et de systèmes, et feuille de route associée.
  • Supports de conduite du changement (guides utilisateurs, vidéos, F.A.Q, e-learning, questionnaires, etc.).

 

→ Prendre contact avec ConvictionsRH 

 

Conclusion

Le digital learning bouleverse les pratiques de la formation aujourd’hui mais sans pour autant remplacer les basiques.

La digitalisation a permis l’émergence de nouveaux formats de formation, qu’on nomme, avec des termes un peu « barbares » et beaucoup d’acronymes : les « MOOC », les « COOC », des « SPOC » ou des « serious game »,…

Mais, en substance, ce sont des formats digitaux qui permettent aux collaborateurs de se former à l’heure de leur choix, au sujet de leur choix et d’accéder plus facilement à de la formation depuis chez eux ou depuis leur entreprise.

Le digital learning s’invite au sein des formations en présentiel avec des formats qui viennent, comme des outils pédagogiques, faciliter le partage de contenus et d’informations, avant, pendant et après la formation.

Le format digital permet également la création de parcours sur mesure qu’on appelle, avec un terme anglophone, « blended learning ».

La contrainte de ses nouveaux formats d’apprentissage numérique est qu’ils coutent relativement chers. Il faut les moyens financiers de les concevoir, de les mettre en place, de les diffuser.

Cette contrainte a fait émerger la mutualisation au sein des entreprises pour pouvoir proposer ces nouveaux services aux collaborateurs. On voit donc aujourd’hui des universités d’entreprises qui étaient initialement plutôt orientées vers des populations restreintes (des dirigeants ou des exécutifs), être accessibles à l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise, de l’ensemble des pays et surtout de l’ensemble des apprenants.

 

→ En apprendre plus sur l’offre 

 

Digital learning : pour aller plus loin

Gestion de la communauté d’apprenants : quand le digital favorise le social

4 conseils simples pour une gestion des talents plus efficace

31
31% des entreprises qui ont recours au Digital Learning le font pour améliorer l'efficacité pédagogique des formations
64
La formation mixte (présentielle et distancielle) représente 64% des modalités mises en œuvre en 2018

Contact

Pour plus de renseignement, nos consultants sont à disposition pour échanger avec vous.

Loic RAYNAUD

Associé

Pour aller plus loin

Petits guides et grandes études

Comment réussir la formation des utilisateurs à un nouveau SIRH ?

Conviction

Gestion de la communauté d'apprenants : quand le digital favorise le social

Conviction

Les digital natives, problème ou chance pour l’entreprise ?